Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Société Française d'Ethnoscénologie (SOFETH)

Chers Amis, Chers Collègues,
 
 
J’ai le plaisir et l’honneur de vous inviter à la soutenance publique de ma thèse de Doctorat en Esthétique, Sciences et Technologies des Arts, spécialité Ethnoscénologie, intitulée : 
 
 
 
L'Odin Teatret et l'Amérique latine. L'invention d'un réseau politique, esthétique et de compagnonnage.
 
 
Directeurs de thèse :
 
Monsieur Jean-Marie PRADIER
Monsieur Lluís MASGRAU

 
Jury :
 
Christian BIET, professeur, Université de Paris X - Nanterre (France)
 
Lisa BLOCK DE BEHAR, professeur émérite, Instituto de Profesores Artigas, Montevideo(Uruguay)
 
Josette FÉRAL, professeur, Université Sorbonne Nouvelle - Paris III (France)
 
Piergiorgio GIACCHÈ, professeur, Università degli Studi di Perugia, Pérouse (Italie) 
 
Lluís MASGRAU, professeur, Institut del Teatret, Barcelone (Espagne)
 
Jean-Marie PRADIER, professeur émérite, Université de Paris VIII Vincennes 
Saint-Denis (France)
 
 
 
 
Mercredi 11 Juin à 14h
Salle des thèses
Espace Deleuze
Bâtiment A, 1er étage (face à l’Amphi A2)
Université Paris 8 - Vincennes Saint-Denis
 
 
 
 
Résumé :
En 1964, se constitue le groupe international de théâtre nommé Odin Teatret qui commence ses activités d'abord en Norvège puis, à partir de 1966, s'installe au Danemark. Au fil de sa longue et riche existence, ce groupe a établi un réseau de contacts au niveau mondial et, à partir de la moitié des années 70, il a commencé à tisser des relations privilégiées avec l'Amérique latine. Celles-ci constituent une clé de voûte pour la compréhension de la démarche théorico-pratique du groupe.
La rencontre avec l'Amérique latine a été déterminante pour les réflexions politiques et esthétiques d'Eugenio Barba pour lequel le théâtre a été le moyen privilégié d'explorer cette région du monde. En outre, la structure communautaire et familiale de l'Odin, son goût pour la cérémonie, sa dimension artisanale, l'obsession pour la « mémoire » et la « commémoration » ont rejoint les intérêts et les inquiétudes de plusieurs artistes latino-américains et ont assuré la survie de cet ensemble jusqu'à présent, cinquante ans après sa fondation (2014). Pendant ses nombreuses tournées sur le continent latino-américain, l'Odin a été connu davantage par ses activités méta-théâtrales que par ses spectacles. Il a organisé des conférences, des rencontres, des séminaires, des démonstrations de travail, des trocs, a montré des vidéos et développé une activité éditoriale importante. En considérant que ce réseau se fonde sur des relations à la fois anciennes et récentes, réelles et espérées, nées à des périodes et dans des endroits très différents, cette recherche s'est proposée de faire émerger la micro-histoire, dans le but d'éclairer davantage le sens et le dessein des choix et des activités menées par le groupe danois. L'étude de cas de ce phénomène unique dans le théâtre international du XXsiècle permet de mieux comprendre et situer l'évolution du spectacle vivant contemporain.
 
(contact, Arianna Berenice De Sanctis : ab.desanctis@gmail.com)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article