Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Société Française d'Ethnoscénologie (SOFETH)

Le Collège d'athlètes de Reims

 

Institution pionnière et foyer de diffusion de la Méthode naturelle en France et à l'étranger
 

Édité par Tony FroissartJean Saint-Martin 

 

Le 19 octobre 1913, Raymond Poincaré, président de la République, inaugure le Collège d'athlètes de Reims, qui sera détruit quelques mois plus tard et jamais reconstruit. Cette institution reste, aujourd’hui encore, inscrite dans la mémoire des enseignants d’éducation physique et sportive. Pourquoi le Collège d’athlètes a-t-il marqué à ce point les représentations professionnelles? Sa conception, organisée autour de l’idée d’un homme d’action mais aussi sa mise en œuvre, mêlant entraînement sportif, formation professionnelle, accueil périscolaire, posent des questions d’actualité, au moment où il est question de refonder l’école en nouant des partenariats et de repenser la formation des enseignants. Le caractère pionnier du Collège d’athlètes et son rôle dans la diffusion de la Méthode Naturelle sont particulièrement abordés ici au travers de treize communications inédites de chercheurs, dont la très grande majorité sont membres de la SFHS.

 

    

:: Sommaire   

 

Gilles Baillat – Préface

Tony Froissart, Jean Saint-Martin – Introduction

 

I. Une œuvre sociale et culturelle


Jacques Defrance – L'œuvre du Collège d'athlètes de Reims et le processus d'institutionnalisation des Activités Physiques et des Sports ;


Pierre-Alban Lebecq – Des Jeux de Stockholm au Collège d'athlètes de Reims ou le passage à une éducation physique qui ne peut plus ignorer le sport ;


Florence Carpentier, Christophe Henrion – Melchior de Polignac, sportsman et mécène de la Champagne. De la Grande semaine internationale d'aviation au Collège d’athlètes de Reims (1909-1914) ;


Jean-Paul Callède – Jean Raymond-Guasco (1888-1915), un écrivain sportif égaré parmi des publicistes « nationalistes » ?


Tony Froissart – Le Collège d’athlètes de Reims et la presse quotidienne de l’Est.

 

II. Des innovations pratiques inédites


Tony Froissart, Jean Saint-Martin – Le Collège d’athlètes : entre pratiques, observations et démonstrations ;


Yohann Fortune – Jean Bouin : un atout pour la promotion du Collège d’athlètes de Reims ;


Sylvain Villaret – Les médecins hébertistes et le naturisme ;


Anaïs Bohuon, Grégory Quin – L’éducation physique féminine (1919) de Georges Hébert : cultures et idéaux du corps féminin.

 

III. Un foyer de diffusion à géométrie variable


Jean Saint-Martin – Reims : berceau international de la Méthode naturelle d’éducation physique ?


Laurent Gutierrez – Réception et controverses autour de l’adoption de la Méthode naturelle de gymnastique de Georges Hébert par la Ligue internationale pour l’Education nouvelle (1899-1925) ;


Pierre Philippe-Meden – Georges Hébert et l’esthétique de la nature ;


Jacques Gleyse – L’éducation physique naturelle de Georges Hébert : une méthode à contre-culture en Argentine et dans le sud du Brésil (1913-1943) ?


Roland Renson – La diffusion de la Méthode naturelle en Belgique.

Michaël Attali – Epilogue. Fêter un centenaire : enjeu de commémoration et perspectives scientifiques

 

Chronologie indicative : Collège d’athlètes de Reims.

Le Collège d'athlètes de Reims. institution pionnière et foyer de diffusion de la Méthode naturelle en France et à l'étranger
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article