Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Société Française d'Ethnoscénologie (SOFETH)

ARMINE, SISTER
Teatr ZAR / Institut Grotowski de Wroclaw
mise en scène Jaroslaw Fret
spectacle vocal et visuel.


3 représentations exceptionnelles les 29, 30 et 31 octobre 2015 à 20h (durée 1h20)

Nombre de places limité, réservation indispensable, tarif unique 20€. 


Une évocation bouleversante du génocide arménien, avec, notamment, Aram Kerovpyan, grand chantre de la Cathédrale arménienne de Paris.

A l’écart de toute reconstitution historique, cette fresque dramatique rend hommage aux victimes du génocide des Arméniens en 1915, par la reviviscence de leur patrimoine culturel et surtout vocal.

Jaroslaw Fret, qui dirige aujourd’hui à Wroclaw l’Institut Grotowski, s’est imposé par un travail exemplaire sur les chants et le corps dans l’esprit de l’anthropologie grotowskienne.

Le spectacle convie à la rencontre grâce au pouvoir restitué des chants venus de cultures aujourd’hui de plus en plus menacées.

Fruit d’une recherche artistique et culturelle, Armine, Sister dénonce les tabous et les mensonges qui font obstacle à la possibilité et au devoir de témoigner. 
 
Il est grand temps que l’on sache
Il est grand temps que la pierre s’habitue à fleurir
Que le non-repos batte au cœur
Il est temps que le temps soit
Il est temps. Paul Celan

—avec les acteurs et musiciens Davit Baroyan, Ditte Berkeley, Przemyslaw Blaszczak, Alessandro Curti, Jaroslaw Fret, Murat Iclinalca, Dengbej Kazo, Aram Kerovpyan, Vahan Kerovpyan, Kamila Klamut, Aleksandra Kotecka, Simona Sala, Orest Sharak, Mahsa Vahdat, Marjan Vahdat, Tomasz Wierzbowski.

—décor Piotr Jacyk, Maciej Madry, Krzysztof Nawoj, Pawel Nowak, Bartosz Radziszewski et Andrzej Walada —lumières Maciej Madry —atelier de chant modal sous la conduite d'Aram Kerovpyan —collaboration vocale Virginia Pattie Kerovpyan —coordinateur de projet Magdalena Madra —tour manager Joanna Gdowska.

—production Teatr ZAR ; projet financé par le ministère polonais de la Culture et de l'Héritage national, en coréalisation avec le Théâtre de la Tempête.

 

Samedi 31 octobre, de 14h30 à 18h : Grotowski, aujourd’hui encore. 
Rencontre proposée et animée par Georges Banu (entrée libre).


Le théâtre et ses protagonistes contribuent à la constitution de ce que l’on appelle patrimoine immatériel de l’humanité. Grotowski en fait pleinement partie. Mais ce patrimoine appelle vigilance et soins constants afin de ne pas se détériorer, de ne pas disparaître. C’est le sens secret de la manifestation que nous organisons à l’occasion de la venue du spectacle Armine, Sister.

Jerzy Grotowski, metteur en scène polonais (1933 – 1999) a marqué, dans les années 60,  les destins du théâtre européen en trouvant des réponses concrètes aux intuitions visionnaires d’Artaud concernant le corps comme don et le spectacle comme événement. Dans une seconde période, Grotowski s’est éloigné du théâtre pour se livrer à des actions parathéâtrales nourries de recherches inédites sur la voix et sur les chants...

Dans une période de désenchantement du monde, nous travaillions à son ré-enchantement. Grotowski était maître de l’alchimie pratique, de l’art même du ré-enchantement. Dans le théâtre et hors du théâtre. Chez ses collaborateurs. Ses proches. En lui-même. Ludwik Flaszen


En présence de : Ludwik Flaszen, cofondateur du Théâtre Laboratoire et collaborateur essentiel de Grotowski, à l’occasion de la parution de son ouvrage Grotowski et compagnie (éd. de l’Entretemps) ; Jaroslaw Fret, Institut Grotowski de Wroclaw ; Eric Veaux, traducteur ; Jean-François Dusigne (ARTA) ;  Jerzy Klesyk, metteur en scène.
 
• Lecture de textes de Jerzy Grotowsky par Marilou Aussillou, Anthony Moudir, Lorenzo Lefebvre.
• Projection du célèbre spectacle Akropolis, mise en scène de Jerzy Grotowski (1963).
• La rencontre sera suivie d'une signature de l'ouvrage de Ludwik Flaszen.
 

A l’occasion de la venue du Teatr Zar à Paris : Colonnes, chants liturgiques arméniens

Concert présenté par le Teatr Zar (Wroclaw, Poland), avec Murat Iclinalca (Istanbul) ; Aram, Virginia, Vahan Kerovpyan et la participation de l'Ensemble Akn (Paris), chorale liturgique arménienne.

Mardi 27 octobre 2015 à 20h30
Cathédrale apostolique arménienne Saint-Jean-Baptiste
15, rue Jean-Goujon, 75008 Paris
entrée libre


INFORMATIONS PRATIQUES

Documentation sur le spectacle
• programme du spectacle (en anglais) : à télécharger en cliquant ici.
• le site internet : www.la-tempete.fr 

Réservation 
• au 01 43 28 36 36 : du mardi au vendredi de 11h30 à 13h 
et de 14h à 18h, le samedi de 14h à 18h
• sur notre billetterie en ligne : en cliquant ici

Théâtre de la Tempête
• Cartoucherie, route du Champ-de-Manœuvre, 75012 Paris 
• accès M° Château de Vincennes, puis sortie 6 et navette Cartoucherie, ou bus 112
• bar avec restauration légère ouvert 1h30 avant la représentation et 1h après

Commenter cet article