Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Société Française d'Ethnoscénologie (SOFETH)

Marionnette, corps-frontière

Marionnette, corps-frontière, études réunies par Hélène Beauchamp, Joëlle Noguès et Élise Van Haesebroeck, Artois Presses Université, coll. « Études littéraires. Corps et voix », 2016.

Présentation

Vous avez dit « marionnettique » ? Ce terme renvoie à un nombre grandissant de pratiques théâtrales liées aux arts de la marionnette, dont la nature indécise et hybride – entre marionnette, mannequin, effigie, entre théâtre, cinéma et danse ­– est l’objet de ce livre. Les différents textes, qui mêlent des approches universitaires et des réflexions d’artistes, comme en témoigne la conversation initiale avec le metteur en scène Jacques Nichet, réfléchissent chacun à leur manière à cette indécision autour de la notion de « corps-frontière », qui structure l’ouvrage en trois chapitres. Le premier chapitre envisage les phénomènes de contamination entre différents types de corps dont la rencontre donne naissance à des figures marionnettiques, le second s’attache à la dissolution des frontières au sein d’un travail sur la matière et dernier chapitre montre comment le jeu marionnettique des corps peut s’incarner dans différentes formes d’écritures.

Le lecteur, qu’il soit averti ou novice, pourra découvrir à l’occasion de cette lecture des pratiques scéniques profondément originales qui mettent jeu les représentations du corps, qu’il soit naturel, artificiel ou mixte. Naviguant entre des pratiques contemporaines et des expériences plus anciennes qui montrent la filiation du travail « marionnettique », cet ouvrage espère inciter ses lecteurs à prendre la mesure des pouvoirs de la scène marionnettique, qui offre une véritable traversée des frontières entre les arts, les genres, les espèces et les matières.

Table des matières

Introduction

Conversation avec Jacques Nichet

Chapitre I. Des corps frontières : de la contamination à la transfiguration des corps

- Témoignage : Corps caché, corps révélé. Des marionnettes habitées africaines au corps transfiguré d’Ubu, par Joëlle Noguès

- Entre dominant et dominé, la marionnette et l’acteur-manipulateur en confrontation permanente. Schicklgruber, alias Adolf Hitler de la compagnie Stuffed Puppet Theatre, par Élise Van Haesebroeck

- Danser (avec) la mort. Marionnettes macabres sur la scène chorégraphique, par Claudia Palazzolo

- Les fantasmes marionnettiques de Gisèle Vienne : figures dissociatives et corps glorieux, par Julie Sermon

Chapitre II. Des corps sans frontière : matières en mouvement

- Philippe Genty : un espace du leurre pour des corps au seuil (La Fin des Terres et Voyageurs immobiles), par Marie Garré Nicoara

- (Dé)doublé ou (dé)doublant ? D’Artaud à Kantor, le mannequin au corps raccord, par Maja Saraczynska-Laroche

- De la marionnette « rhizomatique » à l’automate spirituel, chez Gilles Deleuze, par Flore Garcin-Marrou

- Le dialogisme entre marionnette de chair et marionnette de bois dans l’art chorégraphique de Josef Nadj. Comment écouter la matière se développer d’elle-même, par Élise Van Haesebroeck

Chapitre III. Écritures du mouvement marionnettique : entre corps et graphie

- La marionnette et la danse : une dramaturgie de l’implicite ?, par Pauline Thimonnier

- La notation Laban : un outil pour écrire et transmettre le mouvement de la marionnette, par Delphine Demont

- La dramaturgie en mouvement du théâtre de marionnettes dans The Drama for fools d’Edward Gordon Craig : la danse du fool, par Hélène Beauchamp

- Marionnettes et théâtres d’ombres « à la frontière entre les deux mondes » : mises en drame et en spectacle de la nécessité du théâtre chez Paul Claudel, par Raphaèle Fleury

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article