Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par PPM

Le Mont de Vérité fondé en 1900 par une petite communauté anarchisante proche du mouvement de Réforme de la vie vient cristalliser des expériences alternatives à l’horizon social bourgeois porté par les valeurs du travail et de l’urbanisation. Dans la seconde moitié du 19e siècle, le Tessin bordé par le Lac Majeur est un lieu attractif pour les anarchistes comme Bakunin et Carlo Cafiero à Locarno, pour les écrivains et intellectuels à l’instar de Nietzsche dans les îles Brigasso, ou encore les théosophes Frantz Hartmann et Alfredo Piola  fondateurs du groupe Fraternitas sur la colline de Menoscia  Le sentiment vif d’un monde ancien qui se meurt et d’un monde moderne qui dénature l’homme et son environnement renforce l’urgence de tout quitter pour fonder un mode de vie alternatif. Le village de pêcheur d’Ascona va alors devenir l’épicentre de la culture occidentale vers lequel convergent exilés, artistes, intellectuels et touristes.
Le Mont de Vérité fondé en 1900 par une petite communauté anarchisante proche du mouvement de Réforme de la vie vient cristalliser des expériences alternatives à l’horizon social bourgeois porté par les valeurs du travail et de l’urbanisation. Dans la seconde moitié du 19e siècle, le Tessin bordé par le Lac Majeur est un lieu attractif pour les anarchistes comme Bakunin et Carlo Cafiero à Locarno, pour les écrivains et intellectuels à l’instar de Nietzsche dans les îles Brigasso, ou encore les théosophes Frantz Hartmann et Alfredo Piola  fondateurs du groupe Fraternitas sur la colline de Menoscia  Le sentiment vif d’un monde ancien qui se meurt et d’un monde moderne qui dénature l’homme et son environnement renforce l’urgence de tout quitter pour fonder un mode de vie alternatif. Le village de pêcheur d’Ascona va alors devenir l’épicentre de la culture occidentale vers lequel convergent exilés, artistes, intellectuels et touristes.

Le Mont de Vérité fondé en 1900 par une petite communauté anarchisante proche du mouvement de Réforme de la vie vient cristalliser des expériences alternatives à l’horizon social bourgeois porté par les valeurs du travail et de l’urbanisation. Dans la seconde moitié du 19e siècle, le Tessin bordé par le Lac Majeur est un lieu attractif pour les anarchistes comme Bakunin et Carlo Cafiero à Locarno, pour les écrivains et intellectuels à l’instar de Nietzsche dans les îles Brigasso, ou encore les théosophes Frantz Hartmann et Alfredo Piola fondateurs du groupe Fraternitas sur la colline de Menoscia Le sentiment vif d’un monde ancien qui se meurt et d’un monde moderne qui dénature l’homme et son environnement renforce l’urgence de tout quitter pour fonder un mode de vie alternatif. Le village de pêcheur d’Ascona va alors devenir l’épicentre de la culture occidentale vers lequel convergent exilés, artistes, intellectuels et touristes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article