Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Société Française d'Ethnoscénologie (SOFETH)

La réflexion sur les disciplines et leur histoire s’est développée dans les vingt dernières années. Les enjeux sont cognitifs, épistémologiques et politiques. Les études théâtrales, officiellement reconnues en France à la fin des années 1950, à l’université et au CNRS, ont mis du temps à revenir sur la façon dont elles s’étaient définies, intellectuellement et institutionnellement. Comme l’indique le pluriel Genèses, le processus a été long, pluri et interdisciplinaire, sinueux et discontinu, souvent romanesque, engageant de très nombreux acteurs de la vie sociale : uni- versitaires et chercheurs, praticiens du théâtre, étudiants de toutes sortes, responsables administratifs.
La réflexion sur les disciplines et leur histoire s’est développée dans les vingt dernières années. Les enjeux sont cognitifs, épistémologiques et politiques. Les études théâtrales, officiellement reconnues en France à la fin des années 1950, à l’université et au CNRS, ont mis du temps à revenir sur la façon dont elles s’étaient définies, intellectuellement et institutionnellement. Comme l’indique le pluriel Genèses, le processus a été long, pluri et interdisciplinaire, sinueux et discontinu, souvent romanesque, engageant de très nombreux acteurs de la vie sociale : uni- versitaires et chercheurs, praticiens du théâtre, étudiants de toutes sortes, responsables administratifs.
La réflexion sur les disciplines et leur histoire s’est développée dans les vingt dernières années. Les enjeux sont cognitifs, épistémologiques et politiques. Les études théâtrales, officiellement reconnues en France à la fin des années 1950, à l’université et au CNRS, ont mis du temps à revenir sur la façon dont elles s’étaient définies, intellectuellement et institutionnellement. Comme l’indique le pluriel Genèses, le processus a été long, pluri et interdisciplinaire, sinueux et discontinu, souvent romanesque, engageant de très nombreux acteurs de la vie sociale : uni- versitaires et chercheurs, praticiens du théâtre, étudiants de toutes sortes, responsables administratifs.

La réflexion sur les disciplines et leur histoire s’est développée dans les vingt dernières années. Les enjeux sont cognitifs, épistémologiques et politiques. Les études théâtrales, officiellement reconnues en France à la fin des années 1950, à l’université et au CNRS, ont mis du temps à revenir sur la façon dont elles s’étaient définies, intellectuellement et institutionnellement. Comme l’indique le pluriel Genèses, le processus a été long, pluri et interdisciplinaire, sinueux et discontinu, souvent romanesque, engageant de très nombreux acteurs de la vie sociale : uni- versitaires et chercheurs, praticiens du théâtre, étudiants de toutes sortes, responsables administratifs.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article