Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Société Française d'Ethnoscénologie (SOFETH)

Ce second long métrage de Li Ruijun traite de façon originale, sensible et personnelle de la difficulté qu’il y a à préserver le tissu des coutumes ancestrales dans les campagnes chinoises quand seules quelques personnes âgées en restent dépositaires. En l’occurrence il s’agit de préserver des tombes ancestrales menacées par la progression du désert, Li Ruijun étant revenu filmer dans sa région natale, le Gansu. Le film a obtenu le 1er prix au festival du cinéma chinois indépendant à Nankin en octobre 2010.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article