Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Société Française d'Ethnoscénologie (SOFETH)

Bonjour à toutes et à tous,

 
Le CEIAS, laboratoire qui accueille notre séminaire : anthropologie historique des arts nomades (EHESS), entre en grève (voir annonce ci-après). Nous reportons donc la séance du lundi 20 janvier à une date qui vous sera communiquée ultérieurement.
 
Nous aurons le plaisir de nous retrouver le lundi 17 février de 14h à 17h, en salle 737 du 54bd. Raspail, pour écouter :
 
  • Marek Ahnee (doctorant, EHESS-CEIAS) sur « la poésie Kīrttanai de Vadivel Chellen : textes, performances et le statut de puvalar dans le Port-Louis Tamoul (1900-1940) »
  • Jean-Pierre Richard (traducteur, Paris 7) sur « la scène shakespearienne comme rituel pornographique » 
 
Je reste à votre disposition pour tout renseignement complémentaire,
 
Très cordialement,
 
 
P.s. : le programme complet du séminaire est en pièce jointe.
 
Pierre Philippe-Meden
——————
Dr. en esthétique, sciences et technologie des arts
Historien-ethnoscénologue des arts du spectacle vivant
 
Enseignant contractuel à l’Université Paul Valéry Montpellier 3
Chercheur associé à Scènes du monde, création, savoirs critiques (EA1573-Paris 8)
MSH-Paris Nord, Axe I-thème D : Création, Pratiques, Publics (USR3258CNRS)
 
Secrétaire de la Société française d’ethnoscénologie (SOFETH :http://www.sofeth.com)
Secrétaire de L’Ethnographie · Création·Pratiques·Publics (https://revues.mshparisnord.fr/ethnographie)
 
 

From: Communication CEIAS <nadia.guerguadj@ehess.fr>
Sent: Monday, January 13, 2020 4:55 PM
Subject: Fwd: Motion : le CEIAS, laboratoire en lutte !
 
MESSAGE TRANSMIS PAR LE CEIAS - CENTRE D'ÉTUDES DE L'INDE ET DE L'ASIE DU SUD

 
De: "Direction du CEIAS" <dir.ceias@ehess.fr>
 
 
 

logo CEIAS hd.png

 
 
 
CEIAS en lutte

 

Nous, personnels du Centre d’Études de l’Inde et de l’Asie du Sud, réuni.e.s en Assemblée Générale le vendredi 10 janvier déclarons notre laboratoire en lutte.
 
Nous réaffirmons notre attachement aux missions de service public de la recherche.
 
Nous nous alarmons des éléments contenus dans les rapports préparatoires de la Loi Pluriannuelle de Programmation de la Recherche (LPPR). Les propositions de ces rapports visent à renforcer la recherche sur projet au détriment des financements récurrents des instituts de recherche et des laboratoires. Elles envisagent également la création de nouveaux contrats précaires (tenure tracks, CDI de projet, etc.) qui, tout en contraignant les jeunes chercheuses et chercheurs à plus de précarité, menacent à terme le statut de fonctionnaire de la recherche publique. Au-delà de la nécessaire défense de la fonction publique de la recherche, il convient également de rappeler que toute l’histoire des sciences, sociales ou autres, démontre que la satisfaction légitime de la demande sociale ne saurait résulter de la seule verticalité des thématiques sélectionnées pour des financements sur projet. C’est la liberté de la recherche qui a toujours assuré sa fécondité au service de toutes et tous.
 
Ces propositions des rapports préliminaires n’apportent aucune solution à la dégradation préoccupante de nos conditions de travail et à la précarisation croissante des jeunes chercheuses et chercheurs et des personnels ITA. Enfin, la réforme de l’assurance chômage va dégrader encore plus la situation de nos doctorantes et doctorants.
 
Pour toutes ces raisons, nous appelons le personnel de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche à rejoindre le mouvement de grève contre la contre-réforme des retraites et à participer aux Etats-Généraux qui se tiendront les 1er et 2 février prochains pour un service public de la recherche et une université ouverte.
 
-- 
Nadia Guerguadj
Chargée de communication
Centre d'Études de l'Inde et de l'Asie du Sud
 
UMR8564 CNRS/EHESS
Bureau 710 - 33 (0)1 49 54 83 94
54 boulevard Raspail 75006 Paris
 
Twitter : @ceias_fr
Facebook : @ceiassouthasia
 
Début du message réexpédié :
 
De: Pierre PHILIPPE-MEDEN <pierre.philippe-meden@mshparisnord.fr>
Objet: Anthropologie historique des arts nomades (EHESS, 20 janvier 2020)
Date: 6 janvier 2020 à 10:52:44 UTC+1
À: Dramatica <dramatica@cru.fr>
 
Meilleurs voeux à toutes et à tous,
 
Tiziana Leucci (CEIAS-CNRS) et moi-même avons le plaisir de vous inviter à la troisième séance du séminaire : « anthropologie historique des arts nomades », le lundi 20 janvier 2020, où nous aurons le plaisir de recevoir :
 
  • Candice Moise, doctorante sous la direction de Nathalie Gauthard, à l’Université d’Artois : « Un art qui n’existe pas (encore). Lieux, marges et métissages du théâtre masqué »
  • David Lorenté, doctorant sous la direction de Bernard Andrieu, à l’Université Paris Descartes : «  Karla Suschitzky, la professeur de gymnastique rythmique à l’Île des naturistes (Physiopolis) » 
 
David Lorenté nous informe, qu’à cette occasion, la fille de Karla Suschitzky, qui fêtera ses 80 ans ce 19 janvier, nous fera l’honneur de venir spécialement de La Haye accompagnée de sa petite fille et de l’écrivain-réalisateur Peter Stephan Jungk, auteur de la Chambre noire d’Edith Tudor-Hart (Suschitzky de naissance).
 
La séance se tiendra comme à son habitude en salle 737, de 14h à 17h, à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS) : 54 bd. Raspail, 75006, Paris.
 
Tiziana et moi-même restons à votre disposition pour tout renseignement utile,
 
Au plaisir de vous y retrouver ou de vous y rencontrer,
 
Bien cordialement,
 
 
P.s. : le programme complet du séminaire est en pièce jointe 
 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article