Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Société Française d'Ethnoscénologie (SOFETH)

Première séance du séminaire : 

la tension visible/invisible sur la scène

 

MARDI 25 FEVRIER de 9h à 13h à la MSH Paris-Nord

 
-     Carole Drouelle, doctorante sous la direction de Jean-François Dusigne, EDESTA, Université Paris 8 / Vincennes-Saint Denis : De l'apport des arts martiaux à une "poétique du jeu".
 

« L’acteur, pour Mnouchkine, est animé par le souffle de l’invisible, et tout son art consiste à le rendre parfaitement visible. Cette mise en tension définit sa poétique du jeu » (G Freixe, 2014). Comment se construit cette tension créatrice d’une « poétique du jeu » ? La question implique avant tout l’acteur en tant que sujet, interroge son rapport intime à l’invisible par « le véhicule » de son corps, afin d’en proposer une visibilité sur scène. Nous chercherons en quoi la pratique d’un art martial, en particulier de l’aïkido prise ici comme exemplaire, est à même de nourrir une « danse des oppositions » (E. Barba) pouvant devenir féconde sur scène et offrant un langage corporel qui contient en soi cette tension visible-invisible.

 

-          Muriel Roland, artiste de théâtre, doctorante sous la direction de Katia Legeret, EDESTA, Université Paris 8 /Vincennes-Saint Denis : Le poids de l’invisible dans le geste actorial.

« La composition n’est […] qu’une organisation précise et logique des forces vives contenues dans les éléments sous forme de tensions » (W. Kandinsky). Si « le verbe peser [est] un doublet de penser», peser et contrepeser juste, grâce au soutien structurale d’une organisation précise des tensions corporelles internes, permet à l’acteur de tresser à fleur de peau, l’invisible du dedans (psyché, pensée, émotion) à l’invu du dehors (textures, gravité, résistances des matières), dans un geste métisse qui caractérise l’instrument théâtral, entre anagnorisis (reconnaissance) aristotélicienne et Verfremdungseffekt (effet d’étrangèreté, selon la traduction de Ph.Tancelin) brechtien.
 

-          David Fusco-Vigné, enseignant 4ème Dan d’aïkiryu (forme d’aïkido)Atelier pratique où il sera proposé d'expérimenter comment le travail martial parvient à rendre visible les tensions et propose un mouvement créatif qui les transforme. (prévoir une tenue souple) 

 

La séance aura lieu à l’Auditorium de la Maison des Sciences de l’Homme Paris-Nord (MSHPN) 20 avenue Georges Sand (Saint-Denis) - Métro Front Populaire (ligne 12).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article