Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Société Française d'Ethnoscénologie (SOFETH)

"Au-delà de la séduction et de l'érotisme, la danse orientale revue par ces deux artistes veut parier sur un corps libre, bassin pulsant, sans jamais décalquer une féminité cliché. « Ras le bol de la commercialisation de la culture orientale, de ce regard folklorique que porte l'Occident sur cette danse, assène Radhouane El Meddeb. Je veux la sublimer et la désacraliser en la transmettant à des hommes, arabes ou français, peu importe. » Quant à Alexandre Paulikevitch, il donne des ateliers à « des femmes voilées, des femmes d'affaires, des lesbiennes, des hommes homos et hétéros, des étrangers, des locaux… » Pour retrouver son nombril et élargir sa vision du monde, pourquoi pas la danse orientale ? (link)"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article