Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par SOFETH

 

 

 

2e RENCONTRES INTERNATIONALES DE L’ART ET DU DESIGN

 

 

ESAD de Reims, 24 octobre 2011 

 

 

AUTOPRODUCTION : Quand l’artiste ou le designer  

est producteur de son œuvre

Votre contribution, d’une durée de 20 minutes environ, pourra porter sur l’une des problématiques suivantes :


1 La question des modes et des moyens de production


Qu’un artiste ou un designer soit impliqué dans un système d’autoproduction ne signifie pas qu’il est seul à produire. Cela pose donc la question des modes et des moyens de production de l’art et du design, mais aussi de la relation à l’autre et de sa place dans la réalisation : où s’arrête l’autoproduction et où commence la coproduction ? Comment traiter la question de l’interprétation du projet par un tiers (artisan, ingénieur, technicien) ? Quelle est la place des formes contemporaines de la production : réseaux, numérique, technologies contemporaines ?

2 Comment l’autoproduction influence-t-elle les formes et la

production ?


Le choix des modes et des moyens de production définit l’identité de ce qui est produit : comment l’autoproduction est-elle une recherche et comment l’expérimentation devient-elle une fin en soi ? L’ingéniosité fait système et devient matrice de l’autoproduction, liée à une nécessaire pluridisciplinarité, voire à une polyvalence de ses acteurs. Comment alors transformer les défaillances et les manques (de moyens notamment) ?

3 Production, autoproduction et pédagogie


L’autoproduction implique une certaine autonomie et un rapport particulièrement plastique à la matière. Si l’on se pose la question de la formation, quels sont les frontières et les passages entre l’enseignement de l’art et celui du design ? De manière plus générale, quelles sont les réciprocités entre le travail du designer et celui de l'artiste dans un contexte d'autoproduction ?

Date limite d’envoi des propositions (300 mots maximum, en français ou anglais, accompagnées d’une courte biographie de 100 mots maximum) : 18 septembre 2011, à Patricia Ribault : link

 

Site de l'ESADlink

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article