Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par SOFETH

Bordeaux | 12 & 13 avril

 

Au tra­vers de cette ques­tion pro­vo­ca­trice, ce col­lo­que veut inter­ro­ger notre manière d’appré­hen­der un domaine des musi­ques popu­lai­res que nous iden­ti­fions faci­le­ment (blues, jazz, reg­gae, rap etc.) sans pour autant être capa­ble de le défi­nir. Qu’est ce qui ras­sem­ble des musi­ques aussi dif­fé­ren­tes ? La cou­leur de peau ? Une aire géo­gra­phi­que ? Certaines qua­li­tés pro­pres à la musi­que elle-même ? Pas si sim­ple. Pour répon­dre à ces ques­tions, 20 cher­cheurs se ras­sem­blent autour du musi­co­lo­gue anglais Philip Tagg, pion­nier des études sur les musi­ques popu­lai­res et auteur, en 1987, d’un texte sur le sujet qui fait tou­jours débat parmi les spé­cia­lis­tes. Le col­lo­que est orga­nisé par Emmanuel Parent (Lahic, EHESS), Yves Raibaud (ADES - CNRS) et Béatrice Ratréma (Éditions Seteun). Il est sou­tenu par la mai­rie de Bordeaux et le pro­gramme Culture France.

 

« Peut-on par­ler de musi­que noire ? » se dérou­lera en trois étapes :
- le 12 avril, une table ronde à la librai­rie Mollat avec Denis-Constant Martin, Pap Ndiaye et Philip Tagg, à 18h00
- le 13 avril, le col­lo­que au Conservatoire de Bordeaux Jacques Thibaud, de 9h à 18h (pro­gramme : ici)
- le 13 avril, le ver­nis­sage de la pré­sen­ta­tion d’oeu­vres du pro­jet Africa Light à l’asso­cia­tion MIGRATIONS CULTURELLES aqui­taine afri­ques - Porte 44, à par­tir de 18h30.

Colloque en par­te­na­riat avec : CultureFrance, le Conservatoire de Bordeaux Jacques Thibaud, La ville de Bordeaux, le labo­ra­toire ADES, le labo­ra­toire CEAN, la Librairie Mollat, Radio Nova Sauvagine, Porte 44 - MIGRATIONS CULTURELLES aqui­taine afri­ques, Les éditions Mélanie Seteun.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article