Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par SOFETH

SnyMS01.png

Pourquoi le premier grand genre opératique français - la tragédie en musique, née en 1673 - flatte-t-il si peu les voix lyriques, et surtout si peu les voix lyriques féminines ? Pourquoi, en somme, est-il un genre sans divas ? En interrogeant ce que l'histoire ultérieure de l'opéra désigne comme un symptôme négatif, cet ouvrage met au jour le mouvement qui, au tournant du xviie siècle, a pu faire tendre l'oreille à l'auditeur, avant de montrer comment la voix féminine accède au statut d'objet esthétique au cours du xviiie siècle.
Ouvrage accompagné d'un CD audio.
Table des matières
This book examines work which has been discredited by the history of opera, and in doing so casts new light on a movement which moved listeners at the turn of the seventeenth century. It goes on to show how the feminine voice gained the status of aesthetic object in the eighteenth century.
The book comes with an audio CD.
Table of contents


Prix unitaire: 36.00 € TTC
Auteur Nancy (Sarah)
Titre La Voix féminine et le plaisir de l'écoute en France aux XVIIe et XVIIIe siècles
Collection Lire le XVIIe siècle
N° dans la collection 15
Série Musique et littérature
N° dans la série 1
ISBN 978-2-8124-0635-5
EAN 9782812406355
Lieu d'édition Paris
Date de parution 30/08/2012
Format 16 x 24 x 2 cm
Nombre de pages 402 pages
Broché / Relié Broché
Nombre de volumes 1 volume(s)
Poids 650 g

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article