Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par SOFETH

Mardi 29 mai 2012

Journée organisée par EHESS / Université Paris Ouest-Nanterre 

Centre Edgar Morin / HAR

 

Dir. Christian Biet, Sylvie Roques, Georges Vigarello

 

Amphithéâtre François Furet 105 bd Raspail, 75006 Paris

 

 

Potlatch notionnel sur la performance. 

Notional potlatch on performance

 

     Le mot de performance s’est imposé dans le monde de l’art et dans celui de pratiques les plus diverses. L’importance que l’on accorde à ce phénomène est à rapprocher des déplacements majeurs de culture et d’idées et en particulier, la prise en compte du pragmatisme et de l’expérience renversant le paradigme idéaliste ancien. Le privilège incontestable est donné alors au faire, ce qui transforme les perspectives épistémologiques et plus largement culturelles. C’est le versant strictement matériel d’une action. Rien d’autre, dans ce cas, que le thème concret et unique de « l’accomplissement » : aucune prise en compte de gradation ou d’échelle, aucune distribution du meilleur ou du mauvais, seul existe le fait de réaliser, seul existe l’épaisseur quasi physique d’une mise en acte. Le mot anglais « performance » le dit plus spécifiquement encore : « The act of performing, execution, accomplishment » (Webster’s Dictionary). Ce sens ne saurait être négligé dans l’absolu, révélant l’intérêt possible porté aux préoccupations opérationnelles, rappelant l’attention plus particulièrement anglo-saxonne centrée sur le pragmatisme, l’efficacité, l’engagement dans les choses et le concret.

Quant aux grands champs dans lesquels la performance peut être interrogée, Richard Schechner a très justement rappelé, lors de nos rencontres précédentes en mai 2011, qu’elle s’élabore dans trois champs : celui du rituel, celui de l’art et de la mise en scène esthétique et celui de la vie quotidienne. Ce qui étend considérablement la réflexion que nous portons sur elle, c’est bien cette perspective d’ouverture qui est la plus stimulante, c’est elle qui peut donner tout son sens à nos rencontres.

     Cette grande diversité du phénomène implique de facto une pluralité des approches, des outils ou des méthodologies mis à l’œuvre pour l’appréhender. Dans cette perspective, nous avons choisi de prolonger nos réflexions et d’inviter à l’Ecole de Hautes Etudes avec la collaboration de l’Université de Paris X, des chercheurs en études théâtrales, anthropologie, arts visuels… L’objet sera d’explorer la définition de la performance dans chacun des domaines de recherche et d’indiquer sa pertinence voire son utilité. C’est cette ouverture également qui devrait nous aider à toujours mieux comprendre l’originalité de la performance. C’est elle aussi qui devrait nous aider à mieux saisir ce qu’il en est de ce corps perçu, vécu, existant hors langage avec une étrange densité.  

 

Mardi 29 mai 2012, nous aurons donc une journée entière pour débattre de la notion de performance et de celle de performativité, en compagnie d’un grand nombre de chercheurs en études théâtrales, anthropologie, arts visuels, etc. 

Tuesday, may the 29th, we'll have a whole day to discuss about the question of performance and performativity, with a bunch of people coming from theatre, anthropology, visual arts, etc.


EHESS. Amphithéâtre François Furet 105 bd Raspail, 75006 Paris

 

9 h 30

Introduction


-        Georges Vigarello (EHESS)

-        Christian Biet (Université Paris Ouest-Nanterre)

-        Sylvie Roques (EHESS)

 

------------------------

 

Séance 1 : 9 h 45 - 11 h 05.

 

-        9 h 45 - 10 h 05 : Itzhak Goldberg (Saint-Etienne) : Installation-Happening

-        10 h 05 - 10 h 25 : Richard Sherwin (New York school of Law) : performance and visual arts

-        10 h 25 - 10 h 45 : Guy Spielmann (Georgetown University) : « Pertinence du concept et de la théorie de la performance aujourd’hui, dans le cadre  de l’’événement-spectacle ‘»

 

10 h 45 - 11 h 05 : discussion avec les organisateurs et Sandrine Dubouilh (Université de Bordeaux, Performance, architecture et scénographie).

 

------------------------

 

Séance 2 : 11 h 05 - 13 h 15

 

-        11 h 05 - 11 h 25 : Antonio Casilli (MCF ParisTech),  « Corps, santé et performativité dans les communautés pro-ana »

-        11 h 25 - 11 h 45 : Nora Jaccaud (Université Paris III, Sorbonne Nouvelle) performance contemporaine en Chine

-        11 h 45 - 12 h 05 : Chloé Déchery (Université Paris Ouest-Nanterre) : « La performance en Grande-Bretagne : tâches, actions et gestualité du quotidien »

-        12 h 05 - 12 h 25 : Marielle Pélisséro  (Université Paris Ouest-Nanterre) : performance, applications contemporaines

-        12 h 25 - 12 h 45 : Eric Vautrin (Université de Caen) : « XXe-XXIe: performance, suites et fin ».

 

12 h 45 – 13 h 15 : discussion avec les organisateurs et Fabrice Flahutez (Université Paris Ouest-Nanterre) 

 

------------------------

 

13 h 15  – 14 h  : Pour les invités, Déjeuner-buffet salle 6

 

------------------------

 

Séance 3 : 14 h  - 15 h 45

 

-        14 h - 14 h 20 : Frédéric Maurin (Université Paris III, Sorbonne Nouvelle) : « Performance, performativité, pourquoi faire ? »

-        14 h 20 - 14 h 40 : Isabelle Barbéris ( Paris 7) : « Présence de l'objet et de l'objectivité dans la performance dans les deux dernières décennies »

-        14 h 40 - 15 h : Rafaël Mandressi (CNRS/ EHESS), « La notion de performance comme outil en histoire des sciences »

-        15 h – 15 h 20 : Bruna Filippi (Université de Pérouse), « La performance et l’historicité du théâtre des vertus baroque ».

 

15 h 20 – 15 h 45 : discussion avec les organisateurs et Thierry Dufrêne (Université Paris Ouest-Nanterre).

 

------------------------

 

Séance 4 : 15 h 30 - 17 h 45


-        15 h 45 - 15 h 05 : Bernard Andrieu (épistémologie du corps- Staps Nancy) :  «L’immersion indéfinie de soi en performant son corps »

-        15 h 05 - 16 h 25 : Piergiorgio Giacchè (Université de Pérouse) : : « Anthropologie et Théâtre. La performance entre outillage et quincaillerie »  

-        « 16 h 25 - 16 h 45 : Jean-Marie Pradier (Université Paris 8) ethnoscénologie.

-        16 h 45 - 17 h 05 : Caterina Pasqualino (CNRS/EHESS) anthropologie et performance

-        17 h 05 - 17 h 25 : Bernard Müller (anthropologue, EHESS) : «  La mise en scène comme terrain ou le terrain comme mise en scène ? »

 

17 h 25 - 17 h 45 : discussion avec les organisateurs et les doctorants

 

 

Contact : sroques@noos.fr

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article