Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par SOFETH

Fondée en Haïti, à Port-au Prince, la Compagnie Théâtrale Ayizan développe un jeu « exhibitionniste, absurde,
gestuel », pour un théâtre singulier, conçu comme « une arme vibrante ».
Ayizan est un mot d’origine africaine qui signifie « Palmiste Royal », emblême de pureté, d’éternité, de sciences
et de routes astrales. En Haïti, le palmiste (Ayizan) symbolise la puissance, la liberté : historiquement très
important pour la littérature, il tient un rôle de premier plan dans la légende du Vodou (vaudou) haïtien.
Dirigée par Nesly Georges, la Compagnie Théâtrale Ayizan compte parmi ses créations Métamorphose, de Frankétienne.
Il ressort une puissance viscérale de ce chœur d’actrices et d’acteurs. D’une forte présence, toute en offrande,
les corps sont pleinement investis dans l’expression d’un monde à la lisière de la vie réelle et du rêve, où se
croisent vivants et personnages d’un autre monde. Non sans manier l’humour et l’impertinence, la compagnie investit
l’espace public en établissant avec l’assemblée un rapport direct, simple, généreux, et parfois envoûtant…
Dans la perspective de faire découvrir cette pratique performative encore méconnue en France, le Laboratoire
d’Ethnoscénologie est heureux de vous inviter à rencontrer Nesly Georges le mercredi 16 juin à 21h30 au Théâtre de
l’Epée de Bois, Cartoucherie, 75012 Paris.
Une vidéo sur Métamorphose de Frankétienne témoignera de la démarche de la Compagnie Ayizan avant le séisme. Un
échange s’ensuivra qui sera l’occasion de répondre aux multiples questions que la présentation de Nesly Georges et
ce document aura suscitées.
L’entrée est libre et ouverte à toutes et tous.

Jean-François Dusigne
Professeur
Paris 8 / MSH Paris Nord/ laboratoire d’Ethnoscénologie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article